LES BONGOISTES S'ESSAIENT DANS LE VICTIMAIRE. C'EST A EN MOURIR DE RIRE!




Ceux qui pensaient que les émergents auraient, au vu des incohérences du régime Ali Bongo, quelques éclairs de lucidité, vont devoir attendre. Ces pauvres compatriotes en sont maintenant à dire que les révélations sur la république maçonnique, sur les biens mal acquis, sur le truquage des élections, ne sont que des "attaques" contre Ali Bongo le "nationaliste". Vous avez bien lu, chers lecteurs. Ali Bongo est le nouveau Robin des bois, celui qui veut arracher au "français" pour donner aux "gabonais". Qui a besoin de Sankara quand on a Bongo l'émergent? Le ridicule ne tue vraiment pas.

1. Mais comment faire pour expliquer le monumental embarras des multiples révélations?
Si les chantres de l'émergence devaient, comme des gens qui se respectent et qui croient en leur mission, expliquer point par point le contenu des différentes révélations de presse de ces dernières semaines, ils se couvriraient tellement de ridicule que la conversation ne durerait pas 3 minutes. S'ils étaient si rassurés du palmarès de leur "guide", bien entendu qu'ils nous feraient des mises au point sur les prouesses d'Ali Bongo. Ils nous diraient comment l'émergence est un "succès", comment sous les Bongo, la vie est plus gaie au Gabon. Ils nous inviteraient à aller le vérifier à Libreville et Port-Gentil, puisque là-bas, tout serait beau, il y aurait l'abondance matérielle, de culture, de liberté et de la joie de vivre. Mais ce discours, les émergents ne peuvent le tenir, car ces conditions n'existent pas au Gabon. En 43 ans de pouvoir, les Bongo n'ont rien ébauché de tout ça. En 43 ans de pouvoir, ils se sont surtout intéressés à l'achat de propriétés immobilières en France, á l'ouverture de centaines de comptes en banque à l'étranger, de l'acquisition des voitures de luxe etc. En 43 ans, les fondements de la démocratie moderne, fondée sur la liberté et la responsabilité individuelles, dont l’objectif est le libre épanouissement de la personne, n'ont pas été posés aux Gabon, puisque le film diffusé sur France 2 nous dit que la dernière élection a été purement et simplement truquée, comme toutes les précédentes. Globalement, la majeure partie des gabonais vit toujours en dessous du seuil minimum de liberté et en dessous du seuil de pauvreté. Ça, les émergents ne peuvent ni le nier, ni le disputer. Par conséquent, ils ne peuvent défendre Ali Bongo sur les mérites de ses performances sur le terrain; alors que faire face á toutes ces révélations? Quels arguments utiliser?

2. Recours à la posture victimaire.
Les émergents, a cours d'idées pour défendre Ali Bongo, ont décidé d'adopter la posture de la victime face a la France "impérialiste". Non ne riez surtout pas, ils pensent tenir le bon bout, car ils veulent véhiculer l'idée que les médias de ce pays, les ONG européennes, et une grande partie des intellectuels de ce pays, en veulent á Ali Bongo, simplement parce que ce dernier a décidé de faire du Gabon, roulement de tambour: "un pays émergent". Qui a dit aux Bongo d'aller acheter plus de 33 propriétés de grand standing en France au frais des Gabonais? Ça les émergents n'y répondent pas. Ils préfèrent tenter l'incroyable métamorphose au terme de laquelle la dictature des Bongo se draperait dans une démarche victimaire, donnant des leçons aux démocrates, exigeant des ONG la soumission, et à ses détracteurs la repentance. Ils y vont par de maladroites contorsions intellectuelles qui ne réussissent qu'à amuser le lecteur averti.

Les émergents ne voient aucunement l'ironie de leur argument qui consiste a se plaindre de « l'immoralité » des ONG occidentales qui viennent porter plainte dans des affaires qui ne les concernent pas, tout en ignorant "l'immoralité" d'un président d'un pays pauvre du tiers monde qui s'achète 33 grandes propriétés en France. Elle est futée l'intelligentsia bongoïste! Les émergents évitent, comme la peste, d'analyser pourquoi le Gabon est si pauvre, et ses habitants souffrent du mal vivre. Ils refusent de nous dire si la faillite du système Bongo aurait quelque chose à y voir?

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)