WHILE THE GABONESE PEOPLE ARE HAVING FUN WITH FAKE ELECTIONS, RICHARD ATTIAS GOES TO THE BANK. PENDANT QUE LES GABONAIS S’AMUSENT AVEC DES ÉLECTIONS EN TROMPE L’ŒIL, RICHARD ATTIAS LUI PASSE À LA BANQUE

Richard Attias and Cecilia Sarkozy. Money from Gabon could have bought the clothes on their backs
Richard et Cecilia Attias, l’argent du Gabon a pu acheter ces vêtements qu’ils portent.
(photo: Voici.fr)




English version


Richard Attias’ business is thriving. The Proof is in this press release above he has just made public, announcing his partnership with WPP, a world leader in marketing communication. WPP is a multinational that has more than 3000 offices around the world and employs 165,000 people. Its annual revenues for the year 2012 were about 16 billion dollars. Why would such a company want to take a 30% stake into Richard Attias and Associates?


What does Richard Attias has to offer? As customers, a slew of African heads of states, most of whom are dictators, who can have unlimited access to their countries’ cash, even when poor, as they wish. This is a gold mine, no it’s better: a platinum mine! For a company like WPP, Richard Attias will be their conduit into the dictatorial pre-square of Francophone Africa, where the most extravagant bills for to the most invisible services are always paid in full.


In an investigative article published last August, the French publication Charlie Hebdo wrote that the Attias couple (Richard and Cecilia) was now a rainmaker, but especially making a torrent of dollars, in Gabon! Money earned so easily; without getting tired, which did not leave WPP indifferent. Charlie Hebdo tells us that at the very beginning, Richard Attias had wanted to create a forum in New York, but the attempt and the first edition of that forum was such a fiasco that he pulled into Africa, not any Africa, that of networks and old-fashion dictatorships: that of regimes with predictable reactions, that can be operated from Paris: in short Françafrique! Attias’business plan in Françafrique was simple: against dollars counted in millions, he would organize forums on the equator to the glory of evil dictators’visibility. It did not take much for these dictators to break the national piggy bank and offer the billions of CFA francs requested by Attias, the forum became the top priority; more than the sanitation of Libreville; more than landslides killing families crowded into makeshift homes in the capital; more than delinquency and ritual crimes that continue to accelerate; more that poverty which is the daily life of the majority of Gabonese people; more than mothers giving birth on the floor in hospitals. The regime has its priorities; regardless of the circumstances, the Attias’forum must be held, even if in the same time, teachers and students protest against poor working conditions and studies. Education is secondary to a regime that believes that Attias’s advertisement for them will give the world a rosy picture of them.


But dear readers, Attias and WPP know very well that no marketing of the illusory and deceptive can hide from smart global observers and even less the Gabonese people who live it daily, the actual nature or failures of this regime. They really don’t care because they are paid to fill the opinion of an ongoing basis with propaganda. But no one is fooled, most sensible people see very well and know that these schemes by these pros in communication, are brewing wind! So Gabonese money will continue to go out to swell the bank accounts of people like Attias and the annual revenues of WPP. And Gabon in all of this? Go and ask the Bongos!



Version Française


Le business de Richard Attias se porte à merveille. La preuve, il vient de faire publier le communiqué ci-dessus, dont nous vous donnons la traduction française ci-après:


Chers amis,


Je veux partager avec vous une nouvelle très excitante. À partir de 2014, WPP – la plus grande multinationale de publicité et cabinet de relations publiques, dans le monde va devenir un partenaire à 30% de Richard Attias & Associates.


Commentant ce puissant partenariat, le PDG de WPP, Sir Martin Sorrell a dit: «En entrant dans ce partenariat avec un influenceur mondial comme Richard Attias, WPP confirme sa stratégie de support aux pays voulant faire leur marketing et aux entreprises voulant avoir accès à des marchés en croissance rapide. Notre ambition est de créer avec Richard un champion du monde dans le domaine de la communication stratégique, des conférences internationales et d’événements orientés vers l’action mondiale."


Cet accord est une reconnaissance de la valeur de mon équipe, qui m’a aidé à bâtir RAA au cours des quatre dernières années, et l'engagement et le soutien de nos clients. Merci!


Cordialement,



WPP est une multinationale qui a plus de 3000 bureaux dans le monde entier et qui emploie 165000 personnes. Ses revenus annuels pour l'année 2012 étaient d'environ 16 milliards de dollars c'est-à-dire 8000 milliards de francs CFA. Pourquoi une telle entreprise voudrait prendre une participation de 30% dans Richard Attias & Associates?


Qu’a Richard Attias à offrir? Comme client, une brochette de chefs d’Etats Africains dont la plupart sont des dictateurs pouvant disposer de la trésorerie de leurs pays, même exsangue, comme ils le désirent. C’est une mine d’or; non c’est mieux: une mine de platine! Pour une entreprise comme WPP, Richard Attias sera leur conduite vers le pré-carré dictatorial d’Afrique francophone, où les factures les plus extravagantes pour les services les plus invisibles, sont toujours payées rubis sur l’ongle.


Dans un article-enquête publié en Aout dernier, la publication française Charlie Hebdo écrivait que le couple Attias (Richard et Cecilia) faisait désormais la pluie et le beau temps, mais aussi et surtout un torrent de dollars au Gabon! De l’argent gagné si facilement, sans trop se fatiguer qui n’a pas laissé WP indifférent. Charlie Hebdo nous apprend qu’au tout début, Richard Attias avait voulu créer un Forum à New York, mais la tentative et première édition dudit forum fut un fiasco tel qu’il se rabattît en Afrique; pas n’importe quelle Afrique, celle des réseaux et des dictatures à l’ancienne; celle des régimes aux réactions prévisibles qu’on peut actionner depuis Paris: bref la Françafrique! Le business plan d’Attias en Françafrique était simple: contre des dollars comptés en milliards, il organisait des forums sous l’équateur à la gloire des dictateurs en mal de visibilité. Il n’en fallait pas plus pour ces dictateurs pour casser la tirelire nationale et offrir les milliards demandés à Attias, dont le forum devint la priorité des priorités; plus que l’insalubrité dans les quartiers de Libreville; plus que les glissements de terrain qui tuent des familles s'entassant dans des habitations de fortune dans la capitale; plus que la délinquance et les crimes rituels qui ne cessent d’accélérer; plus que la pauvreté qui est le lot quotidien de la majorité des Gabonais; plus que les mères qui accouchent à même le sol dans les hôpitaux. Le régime a ses priorités; quel que soient les circonstances, le forum d’Attias doit se tenir, même si dans les mêmes temps, les enseignants et étudiants manifestent contre les mauvaises conditions de travail et d’études. L’enseignement est secondaire pour un régime qui croit qu’Attias et son marketisme vont lui donner une image reluisante.


Mais chers lecteurs, Attias et WPP savent très bien qu’aucun marketisme de l’illusoire et de la tromperie ne saurait masquer aux observateurs mondiaux futés et encore moins aux Gabonais qui le vivent au quotidien, ni la nature réelle, ni les échecs de ce régime. Ils s’en contrefichent car on les paie pour gaver l’opinion d’une propagande permanente. Mais personne n’est dupe, la plupart des gens sensés voient très bien l’entourloupe et savent que ces pros de la communication brassent du vent! Alors l’argent du Gabon va continuer à sortir pour aller gonfler les comptes bancaires de gens comme Attias et les revenus annuels de WPP. Et le Gabon dans tout ça? Allez demander aux Bongo !

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI