NO DECLARED CASE OF EBOLA YET IN GABON; OK BUT WHAT PREVENTION ACTION HAS BEEN TAKEN? PAS DE CAS DÉCLARÉ D’ÉBOLA AU GABON; D’ACCORD MAIS QUELLES MESURES PRÉVENTIVES PRISES?

Fidèle Mengue M’Engouang (photo: Gabonreview)



English version

At a recent press conference, Fidèle Mengue M’Engouang, the Gabonese Minister of Health, said that the country had so far registered no cases of Ebola. If this statement may be encouraging, we must remain vigilant however, because in view of the fragility of the infrastructure and of the medical coverage in Gabon, the information from state officials may itself be considered incomplete, so not 100% reliable.

Secondly, we know that there have been already two previous Ebola outbreaks in Gabon; therefore to say that Ebola is absent from Gabon would be reckless because it is likely that this virus can reappear at any time since outbreak areas in Gabon are potentially present. The speech of the Minister of Health would have been more useful to the public if it had focused more explicitly on the prevention of the infection; that is to say, the public health measures that have been taken by his department to prevent if any, the spread of the epidemic in Gabon. Border surveillance, the suspension of air traffic from infected countries are certainly preventative measures, but they are insufficient because we know that Gabonese land borders are like sieves, and flights from countries like Senegal and Cameroon continue, countries that are in direct contact with the epidemic areas.

Since the speech of the Minister of Health lacked preventive information, this blog turned to the press of the USA that has largely covered the hospital discharge of two citizens of that country who had been infected with Ebola in Africa and communicated to the American people that these two people were totally healed; as well as measures to prevent contamination in the future. We believe this information to be valuable to the Gabonese people and to Africans and that is why we reproduce it below.



Tips to prevent Ebola



Know all about the virus: Education and information is the best way to save yourself from unnecessary dangers. Whenever there is any disease outbreak, make sure that you don't remain ignorant and use all your resources to read and understand about it and don't spread false facts about it. Know the symptoms, modes of transmission and preventive measures to avert the disease.

Practice good hygiene: Viruses like Ebola thrive in conditions where there is lack of hygiene. Skin and eyes are the suggested routes for viral entry and also food and water serve as a source of entry. So practice normal hygiene like washing your hands before eating and disinfecting surfaces. Use a hand sanitizer with at least 60% alcohol as often as possible when water is not available.

Do not consume under-cooked and bush meat: It is believed that the virus seems to have transferred to humans through animals. All the animal products you consume should be washed strictly and cooked completely. So avoid eating undercooked meat at all costs. Also do not eat any kind of wild game or bush meat as main carrier of this virus are bush meats.

Avoid contact with blood and body fluids: Avoid any contact with infected people as Ebola virus spreads through all body fluids including blood, semen, saliva, sweat, urine, fecal matter and vomit of infected individuals.

Wear protective clothing: Health care workers are advised to wear masks, gloves, and goggles whenever they come into contact with people who may have Ebola. Keep infected people isolated from others and dispose of needles and sterilize other instruments.

Treat injuries: Any sort of cuts and bleeding injuries should not be exposed and should be kept covered. These should be treated immediately as the virus can enter the body through the open wounds.

Don't handle remains: The bodies of people who have died of Ebola or Marburg disease are still contagious. Specially organized and trained teams should bury the remains, using appropriate safety equipment.



Version française

Lors d’une récente conférence de presse, Fidèle Mengue M’Engouang, le Ministre Gabonais de la Santé, a affirmé que le pays n’avait enregistré à ce jour aucun cas d’Ebola. Si cette affirmation peut s’avérer encourageante, nous devons rester néanmoins vigilant car, au regard de la fragilité de l’infrastructure et de la couverture médicale au Gabon, les informations provenant des officiels de l’Etat peuvent elles-mêmes être considérées comme étant incomplètes, donc non fiables à 100%.

Deuxièmement, nous savons qu’Ebola s’est déjà déclaré deux fois au Gabon dans le passé; par conséquent, dire qu’Ebola est absent du Gabon relèverait d’une imprudence grave ; car on peut penser que ce virus puisse se manifester à tout moment vu que les foyers d’épidémie au Gabon sont potentiellement présents. L’intervention du Ministre de la Santé aurait été plus utile à la population, si elle avait porté de manière plus explicite, sur la prévention de l’infection ; c'est-à-dire sur les mesures de santé publiques ayant été prises par son département pour empêcher que le cas échéant, cette épidémie se propage au Gabon. La surveillance des frontières, où la suspension du trafic aérien en provenance des pays infectés sont certes des mesures préventives, mais elles sont insuffisantes car on sait que les frontières terrestres du Gabon sont des passoires, et que les vols en provenance des pays comme le Sénégal et le Cameroun se poursuivent, pays qui sont directement en contact avec les zones d’épidémie.

Etant donné que le discours du Ministre de la Santé manquait d’information préventive, ce blog s’est tourné vers la presse des USA qui a largement fait échos de la sortie d’hôpital des deux citoyens de ce pays qui avaient été infectés d’Ebola en Afrique et ont communiqué à la population américaine que ces deux personnes aient été totalement remises; mais aussi des mesures à prendre pour éviter toute contamination dans le futur. Nous pensons que ces informations sont précieuses pour les Gabonais et les Africains et c’est pourquoi nous les reproduisons ci-dessous.



Conseils pour prévenir le virus Ebola



Tout savoir sur le virus: l'éducation et l'information sont les meilleurs moyens de vous preserver du danger. Chaque fois qu'il y a une épidémie, assurez-vous de ne pas demeurer dans lignorance et utilisez toutes vos ressources pour lire et comprendre le sujet et ne répandez pas de fausses informations. Il faut connaître les symptômes, les modes de transmission et les mesures préventives pour parer à la maladie.

Pratiquer une bonne hygiène: les virus comme Ebola se développent dans des conditions où il y a un manque d'hygiène. La peau et les yeux sont les points d'entrée du virus, mais également la nourriture et l'eau servent de source de contamination. Ainsi veuillez pratiquer l'hygiène normale comme se laver les mains avant de manger et désinfecter les surfaces avec lesquelles vous entrez en contact. Utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60% d'alcool, aussi souvent que possible lorsque l'eau n'est pas disponible.

Ne pas consommer des aliments non cuit à point ou la viande de brousse: on pense que le virus soit transféré à l'homme par les animaux. Tous les produits d'origine animale que vous consommez doivent être strictement lavés et cuits complètement. Donc, évitez absolument de manger de la viande insuffisamment cuite. Aussi, ne pas manger n'importe quel type de gibier sauvage ou de viande de brousse, étant donné qu’on soupçonne ce type de viande d’être le vecteur principal de ce virus.

Eviter le contact avec le sang et les fluides corporels: Eviter tout contact avec des personnes infectées vu que le virus Ebola se propage à travers tous les fluides du corps y compris: le sang, le sperme, la salive, la sueur, l'urine, les matières fécales et les vomissures des personnes infectées.

Porter des vêtements de protection: les travailleurs de la santé sont invités à porter des masques, des gants et des lunettes quand ils entrent en contact avec des gens qui peuvent avoir le virus Ebola. Garder les personnes infectées isolées des autres et jeter les seringues et stériliser les autres instruments.

Traiter les blessures: Toute coupure et blessure saignante ne devraient pas être exposée et doit être maintenue couverte. Celles-ci doivent être traitées immédiatement car le virus peut entrer dans le corps par les plaies ouvertes. 

Ne pas toucher les cadavres: Les corps des personnes mortes du virus Ebola restent contagieux. Des équipes spécialement organisées et formées devraient enterrer ces corps, en utilisant un équipement de sécurité approprié.

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI