THE IMPORTANCE OF THE BIOGRAPHY IN POLITICS. L’IMPORTANCE DE LA BIOGRAPHIE EN POLITIQUE






English Version

The video above is instructive in that it shows the excellent argument of Mr. Ndong Mba, the Vice-President of the Mouvement de Redressement National, about Ali Bongo’s perjury. Mr Mba Ndong explains to the Gabonese people, the importance of the biography of the person who should be at the head of a nation.

The biography as its etymological root demonstrates means the life story of an individual. The birth and childhood are obviously the founding moments of the biography. The influence of this period on adult's life is paramount. In politics, the biography allows the public to know the thinking of a person and to better understand why, how and in what state of mind, they have led their life, traced their way and to what extent they would be able or not to satisfy them once installed to an important position.

In all democracies of the world, the biography of the candidates is an essential component of any election campaign, because it is a way for the candidates to share their experiences; to be introduced to the public, to externalize their vision by presenting their life and qualifications; to present the facts highlighting their lives so that the opinion can judge their experience. The biography allows the general public to perceive the ideological, personal, familial and emotional foundation of the candidate. In democracies, the first debates about the candidates in the general public, are those of the comparison of their biographies. People try to find out which candidate is more presidential, which has the best qualifications etc.

But here in Gabon, as Mr. Mba Ndong says in this video, the problem is that the biography of Ali Bongo is completely false. So we are in a fixed position since the beginning of his term. Everyone, including the supporters of the regime, knows that Ali Bongo is fundamentally illegitimate; this fact causes discomfort which in turn creates intellectual stagnation in the country. This stagnation is easily explained because everything about the person of Ali Bongo is "revised and corrected"; it is difficult to find anything authentic in his official biography. Hard to follow such a person.

-His Birth: false place, fake parents, fake date, fake cesarean, fake birth certificates
-His Childhood: false presence in Gabon before 1968, false testimony of Leon Mba family members, fake photos in the company of the Teale family etc.
-His Studies: French schools he never attended; diplomas he never obtained; a doctorate in law impossible to find.

So it is, as we are reminded by Mr. Mba Ndong, this Gabonese "erased, revised and corrected", by the name of Ali Bongo, who is found unconstitutionally at the head of the country; and this is unacceptable!

When the President is a forger, when all biographical information about him is basically false, the Gabonese people must seriously ask, "But who is this guy? Where does he come from? Why and how did he get to the head of the country?

When the president is a forger, he becomes a drag that slows the progress of the country since the falsity is a factor that inhibits all patriotic and organic propulsion in the country.



Version française

La vidéo ci-dessus est très instructive en ce sens qu’elle présente l’excellent argument de Monsieur Mba Ndong, le Vice-Président du Mouvement de Redressement National, au sujet du parjure d’Ali Bongo. M. Mba Ndong explique aux Gabonais l’importance de la biographie de celui qui doit être à la tête d’une nation.

La biographie, comme sa racine étymologique le démontre, signifie récit de vie d’un individu. La naissance et l’enfance sont évidemment les moments fondateurs de la biographie. L’influence de cette période sur la vie de l’adulte est primordiale. En politique, la biographie permet à la population, de connaître la façon de penser d'une personne et ainsi de mieux comprendre pourquoi, comment et dans quel état d'esprit, celle-ci a mené sa vie, tracé son chemin et dans quelle mesure elle va pouvoir ou non les satisfaire une fois installée à un poste important.

Dans toutes les démocraties du monde, la biographie des candidats est un élément indispensable de toute campagne électorale, car c’est un moyen pour ces candidats de partager leurs expériences; d’être introduit au public, d’extérioriser leur vision en présentant leur vécu et leurs qualifications; de présenter les faits marquant de leur vie de manière à ce que l’opinion puisse juger de leur expérience. La biographie permet au grand public de percevoir l’assise idéologique, personnelle, familiale et affective du candidat. Dans les démocraties, les premiers débats au sujet des candidats, dans le grand public, sont ceux de la comparaison de leurs biographies. On essaie de savoir lequel des candidats est plus présidentiable, lequel possède les meilleures qualifications etc.

Mais chez nous au Gabon, comme nous le dit M. Mba Ndong dans cette vidéo, le problème c’est que la biographie d’Ali Bongo est complètement fausse. Nous sommes donc dans une situation figée depuis le début de son mandat. Tout le monde, y compris les partisans du régime, sait qu’Ali Bongo est fondamentalement illégitime ; cette réalité provoque un malaise qui entraine un immobilisme intellectuel dans le pays. Cet immobilisme s’explique aisément car tout sur la personne d’Ali Bongo est «revue et corrigé»; il est difficile de trouver quoi que ce soit d’authentique dans sa biographie officielle. Difficile de faire corps avec une telle personne.

-Sa naissance : faux lieu, faux parents, fausse date, fausse césarienne, faux actes de naissance
-Son enfance : fausse présence au Gabon avant 1968, faux témoignages de membres de la famille Léon Mba, fausses photos en compagnie de la famille Teale etc.
-Ses études : des écoles françaises qu’il n’a jamais fréquentés ; des diplômes qu’il n’a jamais obtenus, un doctorat en droit impossible à trouver.

C’est donc, comme nous le rappelle M. Mba Ndong, ce Gabonais « gommé, revue et corrigé », du nom d’Ali Bongo, qui se retrouve anticonstitutionnellement à la tête du pays ; et cela est inadmissible !

Quand le Président est un faussaire, quand tout ce qu’il y a de biographique à son sujet est essentiellement faux, les Gabonais doivent se demander sérieusement : « mais qui est ce type ? D’où sort-il ? Pourquoi et comment est-il arrivé à s’installer à la tête du pays ?

Quand le président est un faussaire, il devient un boulet qui freine le progrès du pays, car la fausseté est un facteur qui inhibe toute propulsion patriotique et organique dans le pays.

Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

THIS IS WHY CENTRAL AFRICA HAS SUCH A LACK OF DEMOCRACY. VOICI POURQUOI L’AFRIQUE FRANCOPHONE EST SI PEU DÉMOCRATIQUE