PRESS RELEASE BY THE GABONESE DIASPORA CONVENTION. COMMUNIQUE DE LA CONVENTION DE LA DIASPORA GABONAISE






This press release is in French only

Ce communiqué est publié uniquement en Français



C'est avec consternation que la Convention de la Diaspora Gabonaise (CDG) apprend que Monsieur Marc ONA ESSANGUI, Secretaire Exécutif de Brainforest, Coordonnateur national et Membre du comité de pilotage international de Publiez ce que vous Payez, est convoqué devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Libreville le 26 décembre 2012

Il n'échappera à personne que cette nouvelle forfaiture intervient en plein lancement de la campagne appelant les forces du changement et le peuple souverain à s'inscrire à la Conférence Nationale Souveraine imminente. Cette nouvelle provocation se situe dans la continuité de multiples menaces, intimidations, calomnies et mesures arbitraires dont font l'objet depuis trop longtemps Monsieur Marc ONA ESSANGUI et de nombreux autres défenseurs de la cause du peuple gabonais.

La CDG ne peut que condamner fermement de tels agissements qui sont de nature à favoriser les tensions stériles voire l’affrontement plutôt que de privilégier le dialogue et la recherche de solutions pacifiques aux problèmes posés.

La CDG, dans son ambition première qui est celle de faire instaurer un Etat de droit au Gabon afin de défendre et préserver les intérêts supérieurs de la Nation et du Peuple gabonais souverain:

- condamne l'énième manoeuvre d'intimidation à l'égard deMonsieur Marc ONA ESSANGUI que constitue cette nouvelle convocation devant une justice aux ordres

- appelle le pouvoir, ainsi que ses affidés et ses séides, à la sagesse et à la raison en cessant son harcèlement contre les défenseurs et promoteurs de l'ordre démocratique et républicain

- réitère son appel à la mise en place d’institutions transitoires permettant d’appeler la classe politique, la société civile et le peuple souverain à un dialogue national constructif en vue de doter le pays de véritables institutions démocratique et de faire du Gabon un Etat de droit à part entière, dialogue national ne pouvant se tenir que dans le cadre d'une Conférence Nationale Souveraine

La CDG apporte son plein soutien à la détermination de Monsieur Marc ONA ESSANGUI, militant acharné de la démocratie, de la bonne gouvernance et des droits humains et environnementaux, dans son combat pour la dignité du Gabon et de son peuple.

Fait à Paris, le 14 décembre 2012

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI