TO NO LONGER ACCEPT MAKESHIFT DEMOCRACY. NE PLUS ACCEPTER LES BRICOLAGES DÉMOCRATIQUES







English version

Dear readers, if you are misled and you continue to believe in the person who has been lying to you for generations, maybe the problem is not the liar, but rather your own credulity and naivety.

When people who only demonstrate dictatorship, promise us future democratic behavior if we participate in their elections, believing them is purely a matter of complicity.

It is not the official statements of those beholden to Ali Bongo that can hide the dull but stubborn reality of the democratic deficit in Gabon. When the reporters of the official Gabonese press come to tell us, without really believing any of it themselves, that Ali Bongo and his party won this or that election, how can one not notice the feeling of resignation palpable in their attitude that makes them regurgitate these official statements as the naive child recites their catechism on their knees in front of a candle.

Dear readers, we are no longer children and must demonstrate our maturity by not taking part in any activity orchestrated by the regime. Let's vote with our attitude because we cannot claim to be for democracy and help the dictatorship take root.


We will not give up!






Version française

Chers lecteurs, si on vous ment a répartition et vous continuez de croire en la personne qui vous ment depuis des générations, peut être que le problème n’est pas le menteur, mais plutôt votre propre crédulité et naïveté.

Quand des gens qui n’exhibent que dictature nous promettent des comportements démocratiques futurs si nous allons participer à leurs élections, les croire relève purement de la complicité.

Ce ne sont pas les déclarations officielles des obligés d’Ali Bongo qui peuvent nous cacher la terne mais tenace réalité du déficit démocratique au Gabon. Quand les journalistes de la presse officielle gabonaise viennent nous répéter, sans trop y croire eux-mêmes, qu’Ali Bongo et son parti ont remporté telle ou telle élection, comment ne pas remarquer le sentiment de résignation palpable dans leur attitude qui leur fait réciter ces déclarations officielles comme l’enfant naïf récite son catéchisme à genoux devant un cierge.

Chers lecteurs, nous ne sommes plus des enfants et démontrons notre maturité en ne prenant plus part à aucune activité orchestrée par le régime. Votons avec notre attitude car on ne peut pas se réclamer de la démocratie et aider la dictature à s’enraciner.


On ne lâche rien!

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)