THE CLEAR MESSAGE BY MOUKAGNI IWANGOU WHICH IS ALIGNED ON THE WILL OF THE PEOPLE. LE MOT CLAIR DE MOUKAGNI IWANGOU QUI S’ALIGNE SUR LA VOLONTÉ POPULAIRE



UNE NUIT LONGUE

Nous sommes arrivés d’Oyem tard dans la nuit. Au pas de charge, nous sommes directement descendus au siège de l’Union Nationale, où de nombreux gabonais veillent avec le corps du Président André Mba Obame.

Selon la distribution des rôles arrêtée dès le départ, nous avons tenu à prendre contact avec la famille de l’illustre disparu et les membres de l’Union Nationale, qui devaient descendre sur Oyem avec la dépouille.

Il a fallut ensuite engager un dialogue direct avec les populations, qui ont effectivement pris le contrôle des évènements.
Deux préoccupations majeures justifient les blocages.

La première tient au refus catégorique des populations de concéder à Ali Bongo Ondimba le bénéfice d’un quelconque rituel sur la dépouille d’AMO.
Sur ce point, le Front et l'UN sont en parfait accord.

La seconde tient au fait que les obsèques d’AMO doivent permettre, sinon d’intensifier, du moins d’engager le combat politique, parce que André ne doit pas mourir pour rien.

Sur la seule évocation de la destitution en destitution d'ABO, les populations, dont il faut solliciter la mobilisation constante, doivent se sentir rassurées.

Cette mise au point faite, il a été convenu avec les populations, que le corps voyage ce matin, avec les garanties que les deux préoccupations seront tenues.

Je m'appelle MOUKAGNI-IWANGOU
Je suis né à Mouila.
Je réside dans la commune d'Akanda.
Je suis prêt à répondre de l'ensemble de mes actes

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI