THE POLITICAL SCAVENGERS OF THE REGIME IN POWER ARE CAUGHT BY THEIR OWN STENCH. LA CHAROGNE POLITIQUE DU RÉGIME AU POUVOIR EST RATTRAPPÉE PAR SA PROPRE PUANTEUR







English version

The political methods of those in power in Gabon are totally unethical. This has just been demonstrated again in France, where the regime embarked on a sordid scheme of recruiting nationals of other African Diasporas against pledges of payments, to give the impression that Ali Bongo was acclaimed by a crowd of jubilant Gabonese citizens.

But the house of cards quickly collapsed.

It is these members of other African diasporas that the state media in Gabon have presented as proof that Ali Bongo was well received by the Gabonese diaspora of France. But this lie was short-lived because valiant members of the resistance managed to film clashes between members of other African diasporas who were demanding their money, and Ali Bongo’ supporters who were unable to pay them.

But more seriously, the video above shows you one of Ali Bongo's lackeys, Arnauld Engandji, confessing that the bulk of the squad that was massed in front of buildings to receive Ali Bongo, was actually composed of Africans from countries other than Gabon.

Dear readers, this admission by Arnauld Engandji confirms what we already knew. This regime is rotten, and its methods stink!

Dear readers, when people as subjugated as Arnauld Engandji have to pinch their nose at the stench of their oen regime’s methods, it means that the situation is critical. It is still crazy to see how the regime in power in Gabon totally lacks moral values. These people think that everything can be bought on sale, with a few banknotes. What's more, they do not even feel a little discomfort. They act in ful knowledge and view of everyone. They do not care.

Whenever we think this regime has bottomed out. It shows us that it can still dig.


We will not give up!





Version française


Les méthodes politiques du pouvoir en place au Gabon manquent totalement d’éthique. Cela vient encore d’être démontré en France, où le régime s’est embarqué dans une sordide affaire de recrutement de ressortissants d’autres diasporas Africaines moyennant promesses de paiements, pour donner l’impression qu’Ali Bongo était acclamé par une foule de Gabonais en liesse.

Mais le château de cartes s’est vite effondré.

Ce sont ces membres d’autres diasporas Africaines que les medias d’Etat au Gabon, ont présenté comme étant la preuve qu’Ali Bongo ait été bien reçu par la diaspora Gabonaise de France. Mais ce mensonge n’a été que de courte durée, car des vaillants membres de la résistance ont réussi à filmer des échauffourées entre membres d’autres colonies Africaines qui réclamaient leur argent, et les partisans d’Ali Bongo qui étaient en incapacité de les payer.

Mais plus grave, la vidéo ci-dessus vous montre un des laquais d’Ali Bongo, Arnauld Engandji, en train d’avouer que le gros de l’effectif qui se massait devant les édifices pour recevoir Ali Bongo, était en fait composé d’Africains originaires de pays autres que le Gabon.

Chers lecteurs, cet aveu d’Arnauld Engandji confirme ce que nous savions déjà. Ce régime est une charogne, et ses méthodes puent !

Chers lecteurs, quand des gens aussi asservis que des Arnauld Engandji en viennent à se pincer le nez devant la puanteur des méthodes de leur propre régime, c’est que la situation est critique. C’est quand même dingue de constater à quel point le régime au pouvoir au Gabon manque totalement de valeurs morales. Ces gens pensent que tout peut s’acheter en solde, à coup de quelques billets. Qui plus est, ils ne se gardent même pas d’une petite gêne. Ils agissent au su et au vu de tout le monde. Ils s’en foutent.

A chaque fois que nous pensons que ce régime a touché le fond du fond. Il nous démontre qu’il peut encore creuser.


On ne lâche rien !

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)