AN IMPORTANT MESSAGE FROM THE GROUP “ANONYMOUS”. UN MESSAGE IMPORTANT DU GROUPE "ANONYMOUS"




English Version


An Important Message From Anonymous:

A new and terrible thing is happening in Gabon, increasing every year to the silence of the world's politicians and media.

The most gruesome murders are happening to children, men and women, with total impunity, in a country where Ali Bongo puts the army on every street corner every night. These murders are called 'ritual killings' and they are performed in a horrible manner in order to harvest 'spare parts', the sex, ears, tongue, eyes, heart, kidneys, blood, flesh and skin. These body parts are then sold to powerful people who are promised youth, health, wealth, promotion, success and especially honor and power, in exchange for the organs of a child, an albino, a young priest, etc.

"Kill, steal and murder, promotions await you," say the people of Gabon. The number of killings escalates when an election or political nominations are near. There were 290 ritual killings between 1986 - 2012 just for the province of Ogooué-Ivingo. Since 2009, about 181 killings and mutilations have been reported, including 42 only from January to June 2012. The real numbers are probably much higher as many are afraid to report. There has been no conviction for any person (mostly politicians) known for having given orders for the killings.

In February, a Cameroonian citizen was ambushed and his organs were harvested. Then the bodies of 3 children were found in a car, probably stored there to be transported later in the night and dissected. On March 17, 2013 Atsame Astride, a 7 year old girl, was killed and left without eyes and lips, her blood sucked out.

How can crimes of this scale continue to be unpunished? The answer is because the criminals are the people who rule the country. What can be expected of a politician who relies on ritual killings to boost his chances to remain in the government? In Gabon, the citizens are the prey of those in power.

Silence encourages the exponential growth in ritual murders. If people speak, they are at risk of being murdered themselves. On April 13, the brave people of Gabon will try to march in protest of these killings. They have not been granted permission, they may be stopped and arrested, they will not be listened to and their lives and livelihoods will be put at risk.

Please join us urgently to demand justice and an end to the impunity enjoyed by those who commit and order these horrors:

1) We will be releasing a twitter storm package for #SOSGabon in support of the protesters on April 13. If they are prevented from protesting, we will protest for them. Stay tuned. In the meantime, follow on twitter @OpGabon, @GeorgieBC, @GabonIsHere and @Fax1g for information.

2) Sign the following petitions:
http://www.avaaz.org/en/petition/Stop_ritual_killings_in_Gabon_Stop_aux_crimes_rituels_au_Gabon/?elhBweb
https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/stop-aux-crimes-rituels-au-gabon

3) Call, fax, email (FLOOD, SPAM, ANNOY) demanding that URGENT action be IMMEDIATELY taken to stop ritual killings in Gabon and bring perpetrators to justice.

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE GABONAISE - OFFICE OF THE PRESIDENT OF GABON, ALI BONGO ONDIMBA
Cabinet du Président de la République
Présidence de la République
BP 546 Libreville (Gabon)
Phone : +241 72 76 00
E-mail : cabinetpr@presidence.ga
http://www.presidentalibongo.com/la-presidence/le-cabinet

ASSEMBLÉE NATIONALE DU GABON
NATIONAL ASSEMBLY OF GABON (ELECTED OFFICIALS)
Boulevard Triomphal
B.P. 29 Libreville
Tel + 241 74 00 64
Office of the President : +241 74 00 66
Fax : +241 72 61 96
postemaster@assemblee.ga
Mr Guy NZOUBA-NDAMA, President of the Assemblée Nationale, has been accused of ritual killings by UPG Loyalistes, one of the main opposition Party in Gabon (French, PDF)
http://tsimokagasikara.wordpress.com/2012/07/11/contre-la-venue-en-europe-de-guy-nzouba-ndama-le-president-criminel-de-lassemblee-nationale-du-gabon/

United Nations Human Rights Council
OHCHR address:
Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR)
Palais Wilson
52 rue des Pâquis
CH-1201 Geneva, Switzerland
Telephone: +41 22 917 9220
Email: InfoDesk@ohchr.org
http://www.ohchr.org/EN/AboutUs/Pages/ContactUs.aspx

4) To Help the Association fighting against ritual crimes (ALCR), please contact:
Jean Elvis EBANG ONDO
President
ALCR (Association de lutte contre les crimes rituels)
P.O. Box 13 497 (Gros Bouquet)
Libreville, Gabon
Phone:(+241) 07 36 08 57 / 07 87 67 04
E-mail: mbeng.felix@gmail.com / reddhga_prot@gmail.com
http://www.twitlonger.com/show/n_1rjhtn3
https://www.facebook.com/crimesrituels.alcr?ref=ts&fref=ts

We Are Anonymous.
We Are Everywhere.
We Are the voice of the Voiceless.
We Are Legion.
Tyrants of the World,
Expect Us!

#OpGabon Engaged.

01001111 01110000 01100101 01110010 01100001 01110100 01101001 01101111 01101110 01000111 01100001 01100010 01101111 01101110 01101001 01110011 01100101 01101110 01100111 01100001 01100111 01100101 01100100




Version française


Un message important de Anonymous

Une chose terrible se passe au Gabon, et en augmentation constante ces dernières années comme jamais vu avant. Cette chose est entretenue par le silence des hommes politiques du monde entier et par les médias.

Les meurtres les plus horribles se produisent contre les enfants, hommes et femmes, en toute impunité, dans un pays où Ali Bongo met l'armée à chaque coin de rue tous les soirs. Ces meurtres sont appelés «crimes rituels» et ils sont exécutés d'une façon horrible, afin que les «pièces de rechange» soient recueillies: le sexe, les oreilles, la langue, les yeux, le cœur, les reins, le sang, la chair, la peau, etc. Ces parties du corps sont ensuite vendues à des gens puissants auquels on promet jeunesse, santé, richesse, promotion, réussite et surtout l'honneur et la puissance, en échange d'organes d'un enfant, d'un albinos, d'un jeune prêtre, etc.

«Tuez, volez, assassinez, et les promotions vous attendent», disent les gens au Gabon. Le nombre de meurtres explose quand une campagne électorale ou des nominations politiques sont proches. On comptait 290 crimes rituels entre 1986 à 2012 rien que pour la province de l'Ogooué-Ivingo. Depuis 2009, environ 181 meurtres et mutilations ont été signalés, dont 42 seulement de Janvier à Juin 2012. Les chiffres réels sont probablement beaucoup plus élevés, car beaucoup ont peur de signaler ces meurtres. Il n'y a eu aucune condamnation pour toute personne (surtout les politiciens) connue pour être commanditaire de ces meurtres.

En Février dernier, un citoyen camerounais a été pris dans une embuscade et ses organes ont été prélevés. Puis les corps de 3 enfants ont été retrouvés dans une voiture, probablement stockés là pour être transportés plus tard dans la nuit et disséqués. Le 17 Mars 2013, Atsame Astride, une petite fille de 7 ans, a été tuée et laissée sans yeux et ni lèvres, et son sang aspiré.

Comment se fait-il que des crimes de cette ampleur continuent d'être impunis? La réponse est parce que les criminels sont les gens qui dirigent le pays. Que peut-on attendre d'un homme politique qui s'appuie sur des meurtres rituels pour augmenter ses chances de rester dans le gouvernement? Au Gabon, les citoyens sont la proie de ceux qui sont au pouvoir.

Le silence encourage la croissance exponentielle des crimes rituels. Si les gens parlent, ils courent le risque d'être eux-mêmes tués. Le 13 Avril, le brave peuple du Gabon va essayer de marcher pour protester contre ces meurtres. Ils n'ont pas encore reçu l'autorisation au moment présent, ils peuvent être empêchés et arrêtés, ils ne seront pas écoutés et leurs vies et leurs moyens de subsistance seront mis en danger.

S'il vous plait, joignez-vous à nous de toute urgence pour demander justice et la fin de l'impunité dont jouissent ceux qui commettent ces horreurs et ceux qui les commanditent.

1) Nous publierons un ensemble de tweets pour notre tempête twitter pour #SOSGabon à l'appui des manifestants du 13 Avril. Si on les empêche de protester, nous allons protester pour eux. Restez donc à l'écoute. En attendant, suivez sur twitter @OpGabon, @GeorgieBC, @GabonIsHere et @Fax1g pour plus d'informations.

2) Signer les pétitions suivantes:

http://www.avaaz.org/en/petition/Stop_ritual_killings_in_Gabon_Stop_aux_crimes_rituels_au_Gabon/?elhBweb

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/stop-aux-crimes-rituels-au-gabon

3) Appel téléphonie, fax, e-mail (une pluie de emails; ennuyez-les au maximum) exigeant que des mesures urgentes soient prises pour faire cesser IMMÉDIATEMENT les crimes rituels au Gabon et en traduire les auteurs en justice:

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE GABONAISE - BUREAU DU PRESIDENT DU GABON, Ali Bongo Ondimba
Cabinet du Président de la République
Présidence de la République
BP 546 Libreville (Gabon)
Téléphone: +241 72 76 00
E-mail: cabinetpr@presidence.ga
http://www.presidentalibongo.com/la-presidence/le-cabinet

ASSEMBLÉE NATIONALE DU GABON (ÉLUS)
Boulevard Triomphal
B.P. 29 Libreville
Tel + 241 74 00 64
Bureau du Président: +241 74 00 66
Fax: +241 72 61 96
postemaster@assemblee.ga
M. Guy Nzouba-Ndama, Président de l'Assemblée Nationale, a été accusé de meurtres rituels par loyalistes UPG, l'un des principal parti d'opposition au Gabon (français, PDF)

Nations Unies - Conseil des droits de l’Homme
Adresse du HCDH:
Bureau du Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH)
Palais Wilson
52 rue des Pâquis
CH-1201 Genève, Suisse
Téléphone: +41 22 917 9220
Email: InfoDesk@ohchr.org
http://www.ohchr.org/EN/AboutUs/Pages/ContactUs.aspx

4) Aider l'association de lutte contre les crimes rituels (ALCR), s'il vous plaît contacter:
Jean Elvis EBANG ONDO
Président
ALCR (Association de Lutte contre les crimes rituels LES)
B.C. Encadré 13 497 (Gros Bouquet)
Libreville, Gabon
Téléphone: (+241) 07 36 08 57/07 87 67 04
E-mail: mbeng.felix @ gmail.com / reddhga_prot@gmail.com
http://www.twitlonger.com/show/n_1rjhtn3
https://www.facebook.com/crimesrituels.alcr?ref=ts&fref=ts

Nous sommes Anonymous.
Nous sommes partout.
Nous sommes la voix des sans voix.
Nous sommes Légion.
Aux tyrans de ce monde,
Nous arrivons!

01001111 01110000 01100101 01110010 01100001 01110100 01101001 01101111 01101110 01000111 01100001 01100010 01101111 01101110 01101001 01110011 01100101 01101110 01100111 01100001 01100111 01100101 01100100

Comments

Popular posts from this blog

THE RESILIENCE OF THE GABONESE IRRITATES ALI BONGO AT THE HIGHEST POINT. LA RÉSILIENCE DE LA DIASPORA GABONAISE IRRITE ALI BONGO AU PLUS HAUT POINT

FOR ALI BONGO THE SALVATION IS ABOUT: HIDING THE DEAD, ELIMINATING THE WITNESSES, MAKING THE EVIDENCE VANISH. POUR ALI BONGO, LE SALUT PASSE PAR : CACHER LES CADAVRES, ÉLIMINER LES TÉMOINS, FAIRE DISPARAITRE LES PREUVES

ALI BONGO IS AFRAID. ALI BONGO A PEUR