HER NAME WAS ASTRIDE ATSAME, SHE WAS 7 YEARS OLD AND FOUND BUTCHERED ON THE BEACH ON 17 MARCH 2013. SON NOM ÉTAIT ASTRIDE ATSAME, ELLE AVAIT 7 ANS ET A ÉTÉ RETROUVÉE CHARCUTÉE SUR LA PLAGE LE 17 MARS 2013






English version


She was born on the 4 September 2005 and brutally ritually murdered on 17 March 2013. She only lived 7 short years among us before somebody decided that they needed her organs for witchcraft. Given the exponential increase of these types of murders, a lot of people in Gabon and elsewhere are asking: "What sort of person can mutilate and murder innocent children in cold blood?" The answer to that question, in short, is certainly someone who has lost the capacity for human empathy--that implicit quality that allows normal people to relate to others and identify with the suffering of others. The intolerable fact is that these killers are protected by the regime in Gabon which refuses to bring these people to justice, therefore putting the majority of Gabonese children in potential danger because these killers will not stop by themselves; they must be stopped by people of good will.

We are publishing these pictures are in remembrance of this sweet innocent child whose life was callously taken by sick monsters who believe that human organs give them magic powers. Thank you to Mr. George Mpaga for putting these pictures online.

May the soul of Astride Atsame rest in peace!




Version française


Elle était née le 4 Septembre 2005 et fut sauvagement et rituellement assassinée le 17 Mars 2013. Elle ne vécut que 7 ans à peine avant que quelqu'un décide qu'il avait besoin de ses organes pour sorcellerie. Compte tenu de l'augmentation exponentielle de ces types de meurtres, de nombreuses personnes au Gabon et ailleurs se demandent: «Quel genre de personne peut mutiler et de tuer de sang-froid des enfants innocents?" La réponse à cette question, en bref, est que c’est certainement quelqu'un qui a perdu la capacité d'empathie humaine ; cette qualité implicite qui permet aux gens normaux de se lier aux autres et à s'identifier à la souffrance des autres. Le fait intolérable est que ces tueurs sont protégés par le régime au Gabon, qui refuse de poursuivre les meutriers et donc met en danger la majorité des enfants gabonais parce que ces tueurs ne s'arrêteront pas par d’eux-mêmes, ils doivent être stoppés par les gens de bonne volonté.

Nous publions ces photos en hommage à cette douce et innocente enfant dont la vie a été interrompue par des monstres malades qui croient que les organes humains leur donnent des pouvoirs magiques. Merci à M. George Mpaga pour avoir mis ces photos en ligne.

Que l'âme d’Astride Atsame repose en en paix!






Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

WHAT IS THE TAKE HOME MESSAGE OF JEAN PING APPEARANCE ON FRANCE 24? QUE RETENIR DU PASSAGE DE JEAN PING SUR FRANCE 24 ?

OUR RESPONSE TO A RELATIVE OF MBORANTSUO WHO HAS WRITTEN TO US. NOTRE RÉPONSE À UN PARENT DE MBORANTSUO QUI NOUS A ÉCRIT