WHILE THE REGIME IS LOST IN SEMANTICS, FREE GABONESE CITIZENS ARE ACTING. PENDANT QUE LE RÉGIME SE PERD DANS LA SÉMANTIQUE, LES GABONAIS LIBRES AGISSENT


(Photos: Essone & MOE)




English version


This Saturday, while the regime had prohibited the Gabonese citizens from free assembly in the name of protesting against ritual crimes, and while the same regime is tying itself in semantic knots trying to explain its refusal to allow the march, some courageous Gabonese citizens reminded all of us of the power of a determined few. Several Gabonese citizens who know in their heart that they are free, decided to demonstrate at the Trocadero Square in Paris, France; and in Rio Crossroads of Libreville, their solidarity to the victims’ family and in defiance of the arbitrary prohibition by a regime trying to hide these crimes.

These free and courageous Gabonese citizens, who went out to Trocadero and Rio on Saturday, understand that the greatest danger to our collective future is apathy. They realize that the Gabonese people must overcome feelings of helplessness. They know that as human beings, we each have the power to make a difference through every action we take and through every word that we speak. But unfortunately, many of us do not believe this to be true. We hold onto the notion that we alone cannot make a difference. We hold onto the notion that many things are just not possible.

All of the great leaders that have ever walked on the face of the earth understood the possibility in using their lives to serve others. They believed they believed they had a duty, a purpose and the ability to induce others to change for the betterment of the community. The free Gabonese citizens on the pictures presented here understand that a nation has to be awakened one citizen at the time and they are doing their part to create this awakening.




Version française


Ce samedi, alors que le régime avait interdit aux citoyens gabonais la liberté de rassemblement afin de protester contre les crimes rituels, et alors que le même régime s’emmêle les pinceaux dans une incompréhensible sémantique en tentent d'expliquer son refus d'autoriser cette marche, quelques citoyens gabonais courageux nous ont a rappelé à tous, le pouvoir de l’individu déterminé. Plusieurs citoyens gabonais conscients dans leur cœur d’être libres, ont décidé de manifester sur la place du Trocadéro à Paris, en France, et au Carrefour Rio de Libreville, leur solidarité aux familles des victimes et mépris de l'interdiction arbitraire d'un régime qui tente de cacher ses crimes.

Ces citoyens gabonais libres et courageux, qui se sont présentés au Trocadéro et à Rio, ce samedi, comprennent que le plus grand danger pour notre avenir collectif est l'apathie. Ils se rendent compte que le peuple gabonais doit surmonter son sentiment d'impuissance. Ils savent qu'en tant qu'êtres humains, nous avons tous les aptitudes de faire la différence à travers chaque action que nous entreprenons et à travers chaque mot que nous prononçons. Mais malheureusement, beaucoup d'entre nous ne croyons pas que cela soit faisable. Nous nous accrochons à l'idée que nous seuls, ne pouvons faire la différence. Nous nous accrochons à l'idée que beaucoup de choses ne nous sont tout simplement pas possible.

Tous les grands leaders de l’histoire de ce monde ont toujours eu la certitude de la nécessité d'utiliser leur talent à servir les autres. Ils ont toujours cru qu'ils avaient un devoir, un but et la capacité d'induire les autres à changer pour le mieux-être de la communauté. Les citoyens gabonais libres sur les photos présentées ici comprennent qu'une nation ne peut être réveillée qu’un citoyen à la fois et ils font leur part pour créer cette prise de conscience.












Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

WHAT IS THE TAKE HOME MESSAGE OF JEAN PING APPEARANCE ON FRANCE 24? QUE RETENIR DU PASSAGE DE JEAN PING SUR FRANCE 24 ?

OUR RESPONSE TO A RELATIVE OF MBORANTSUO WHO HAS WRITTEN TO US. NOTRE RÉPONSE À UN PARENT DE MBORANTSUO QUI NOUS A ÉCRIT