AN ANALYSIS OF NIGERIA’S OIL REVENUE GIVES US AN IDEA OF GABON’S PLUNDERING. UNE ANALYSE DES RECETTES PÉTROLIÈRES DU NIGÉRIA NOUS DONNE UNE IDÉE DU PILLAGE DONT LE GABON EST VICTIME






English version

IMF statistics show that for the year 2014, Nigeria's oil revenues were 88 billion US dollars; for 2015 projections are of $ 52 billion because of lower oil prices.

Dear readers, converted to CFA, Nigeria has earned nearly 53 trillion CFA francs in 2014 and will collect 31 trillion CFA francs in 2015. Nigeria produces about 2.4 million barrels per day, while Gabon produces 243000 barrels per day. Nigeria therefore produces ten times more oil than Gabon and its revenues should be ten times those of Gabon.

If Nigeria received 53 trillion CFA francs in 2014, this means that Gabon received 5.3 trillion. When we add to this the other income of Gabon, one can easily imagine that the revenues of the country were around 8 trillion CFA francs in 2014. For a small population of one million inhabitants this amounts to 8,000,000 CFA francs by Gabonese, or about 667,000 per month by Gabonese.

When we look at the reality of the country bankruptcy, unable to pay any of its debts; we are entitled to ask: where does our money go?



Version française

Les statistiques du FMI indiquent que pour l’année 2014, les revenus pétroliers du Nigeria ont été de 88 milliards de dollars américain et pour l’année 2015, les projections sont de 52 milliards de dollars à cause de la baisse du prix du baril.

Chers lecteurs, converti en CFA, le Nigeria a engrangé pratiquement 53000 milliards de francs CFA en 2014 et va encaisser 31000 milliards de francs CFA en 2015. Le Nigeria produit environ 2,4 millions de barils par jour, tandis que le Gabon en produit 243000 barils par jour. Le Nigeria produit donc dix fois plus de pétrole que le Gabon et ses recettes devraient être dix fois celles du Gabon.

Si le Nigeria a reçu 53000 milliards de francs CFA en 2014, c’est que le Gabon en a reçu 5300. Quand on ajoute à cela les autres revenus du Gabon, on peut facilement imaginer que les recettes du pays ont avoisiné les 8000 milliards de francs CFA en 2014. Pour une petite population d’un million d’habitants cela revient à 8 millions de francs CFA par Gabonais, soit environ 667000 par mois par Gabonais.

Quand on regarde la réalité de la banqueroute du pays, incapable d’honorer la moindre de ses créances ; on est en droit de demander : où passe notre argent ?

Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

THIS IS WHY CENTRAL AFRICA HAS SUCH A LACK OF DEMOCRACY. VOICI POURQUOI L’AFRIQUE FRANCOPHONE EST SI PEU DÉMOCRATIQUE