ALI BONGO Á LONDRES, EN QUÊTE DE LA MÉDAILLE D'OR DE VILLÉGIATURE. ALI BONGO IN LONDON, IN SEARCH OF THE GOLD MEDAL OF LEISURE

Loroupe, Ali Bongo, Attias & Carl Lewis






English version


The Gabonese taxpayers would be very happy to know that their money is being wisely used in London, during these Olympic Games. If the football team by the voice of their coach did complain to the BBC that the team was not adequately prepared for the competition, due to negligence by the Gabonese authorities, it is not the case for the athlete in chief of Gabon, Ali Bongo Ondimba. He is competing in his personal Olympic event which is the world record and gold medal of leisure. He is guaranteed to win because this is an activity in which he excels, as he has again proven recently in London, with the help of his new best friend Richard Attias. Always remember, dear readers that people like Richard Attias are your best friend as long as you pay them whatever they ask.


On the evening of 31 July 2012 in London, Richard Attias launched his new money maker, "The Doha Goals Forum". What is that you may ask? Well what else but another gathering, another forum to talk about stuff and allow Attias to be paid a lot of money. According to its web site, The Doha Goal Forum is a new initiative by Richard Attias, designed to develop the use of sport as a driver for social and economic change throughout the world. Of course, since Richard Attias is after the money, he made sure that his Doha Goal Forum was created under the patronage of Sheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, or shall we say His Highness Sheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, the Emir of Qatar. To give visibility to this new piggy bank project, Attias launched it during the London 2012 Olympics.


The launching event was a dinner at the Savoy Place in London and was presided over by the Qatari Ambassador to the United Kingdom, Mohammed Rashid Al Mansoori or shall we say His Excellency Mohammed Rashid Al Mansoori. Only one head of state was there during the ceremony, along side Attias; yes you have guessed it: Ali Bongo who never misses an opportunity to party with celebrities. Attias made sure that paid celebrities would show up to provide visibility and publicity to his new thing. So that evening, was graced by former stars from the world of athletics such as: the American Carl Lewis, remember him? He was also in Gabon for the New-York Forum Africa; former marathoner Tegla Loroupe and former French 400 meters champion Marie Jose-Perec.


Dear readers, Attias is pretending that his new forum would bring change to the world through sport because it will create opportunities for athletes from small countries to compete on the global stage and in turn create economic opportunities in their countries. So you see, just like the New-York Forum Africa was supposed to help Gabon in particular and Africa in general, develop; Attias is now promising to save athletes from small countries with his sports based forum. But we all know that this is pure bullshit and the only thing certain about this Doha Goal Forum is that it would allow Attias to continue to enrich himself at the expense of stupid people like Ali Bongo who find it fitting to starve their own population while paying enormous amounts of money to sweet talkers like Attias. Consider this sentence pronounced by Attias himself about the goal of his new forum. He said the following during the launching dinner in London:


“Sport has the power to bring about great social integration, as well as communities together in a spirit of trust and friendship. Doha Goals is a call to action that will bring together a community of policymakers and government officials, heads of business, influential athletes, NGOs and students to build a roadmap for how we can harness this power to improve societies around the world.”


So dear readers, these are the same generalities that Attias said the New-York Forum Africa would accomplish for Gabon. He has just taken the same old text and inserted sports here and there and bingo, the trick is done he can go to the bank and cash his check. In the meantime, while Ali Bongo is partying with Attias, people in Gabon are still suffering the indignity of abject poverty. But Ali Bongo has his priorities strait; leisure comes first and everything else is secondary. This is how he prefers to spend his time.










Version française


Les contribuables gabonais seront très heureux de savoir que leur argent est utilisé à bon escient à Londres, au cours de ces Jeux Olympiques. Si l'équipe de football par la voix de son entraîneur peut se plaindre à la BBC que l'équipe n'a pas été suffisamment préparée pour la compétition, en raison de la négligence des autorités gabonaises, ce n'est pas le cas pour l'athlète en chef du Gabon, Ali Bongo. Il est en compétition dans son épreuve olympique individuelle qui est le record du monde et médaille d'or des loisirs. Il a la garantie de l'emporter parce que c'est une discipline dans laquelle il excelle; comme il l'a prouvé encore une fois récemment à Londres, aux côtés de son nouveau meilleur ami, Richard Attias. N'oubliez pas, chers lecteurs que des gens comme Richard Attias sont votre meilleur ami aussi longtemps que vous leur payez tout ce qu'ils demandent.


C'est dans la soirée du 31 Juillet 2012 à Londres, que Richard Attias a lancé sa nouvelle affaire», le "Doha Goals Forum". Qu'est-ce que c'est que ça? Allez vous pouvez demander! Eh bien quoi d'autre, mais simplement un autre rassemblement, un autre forum pour parler de tout et rien et qui permettra à Attias de se faire payer beaucoup d'argent. Selon son site web, Le Doha Goals Forum est une nouvelle initiative de Richard Attias, conçue pour développer l'utilisation du sport comme facteur de changement social et économique à travers le monde. Bien sûr, puisque Richard Attias court après l'argent, il a fait en sorte que son Doha Goals Forum soit créé sous le patronage de Cheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, ou dirons-nous plutôt Son Altesse Cheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, l'émir du Qatar. Pour donner de la visibilité à ce nouveau projet tirelire, Attias l'a lancé pendant les Jeux olympiques de Londres.


L'événement de lancement a été un dîner à la Place Savoy, à Londres et a été présidé par l'ambassadeur du Qatar au Royaume-Uni, Mohammed Rashid Al Mansouri ou dirons-nous plutôt Son Excellence Mohammed Rashid Al Mansouri. Un seul chef d'état était présent lors de la cérémonie, aux côtés d'Attias; oui vous l'avez deviné: Ali Bongo, qui ne rate jamais une occasion de faire la fête avec des célébrités. Attias s’est assuré que des célébrités rémunérées se présenteraient pour donner de la visibilité et offrir de la publicité à son nouveau truc. Donc, ce soir-là, étaient dans la salle, quelques anciennes stars du monde de l'athlétisme, tels que: l'Américain Carl Lewis, vous vous se souvenez de lui? Il était également au Gabon pour le New-York Forum Africa; l'ancienne marathonienne Tegla Loroupe et la championne olympique française des années 90, du 400 mètres, Marie-José Perec.


Chers lecteurs, Attias prétend que son nouveau forum va apporter des changements dans le monde grâce au sport, car il va créer des opportunités pour les athlètes des petits pays de rivaliser sur la scène mondiale, ce qui par ricochet créera des opportunités économiques dans leur pays. Donc, vous voyez, tout comme le New-York Forum Africa était censé aider le Gabon en particulier et l'Afrique en général, à se développer; Attias promet maintenant de sauver les athlètes de petits pays avec son forum basé sur les sports. Mais nous savons tous que c'est de la pure connerie et la seule chose certaine à propos de ce Doha Goals Forum est qu'il va permettre à Attias de continuer à s'enrichir au dépend de gens stupides comme Ali Bongo qui trouvent qu'il soit normal de faire mourir de faim sa propre population tout en accordant d'énormes sommes d'argent à des tchatcheurs comme Attias. Considérez cette phrase prononcée par Attias lui-même sur le but de son nouveau forum. Il a dit ce qui suit au cours du dîner de lancement à Londres:


"Le sport a le pouvoir de favoriser l'intégration sociale et d'unir les communautés dans un esprit de confiance et d'amitié. Le Doha Goals Forum est un appel à l'action, qui réunira une communauté de décideurs et de responsables gouvernementaux, de chefs d'entreprise influents, d'athlètes, d'ONG et d'étudiants, à mettre en place une feuille de route sur la façon dont nous pouvons tirer parti de ce pouvoir de rassemblement pour améliorer les sociétés à travers le monde."


Donc, chers lecteurs, ce sont les mêmes généralités qu'Attias avait déclaré vouloir atteindre pour le Gabon avec le New-York Forum Africa. Il a simplement pris le même vieux texte et y a inséré la donne sport ici et là et bingo, le tour est joué, il peut passer à la banque et encaisser son chèque. Pendant ce temps, alors qu'Ali Bongo fait la fête avec Attias, les populations du Gabon continuent de souffrir l'indignité de la pauvreté abjecte. Mais Ali Bongo a ses priorités bien en place; les loisirs en premier et tout le reste est secondaire. C'est ainsi qu'il préfère passer son temps.

Comments