CULTURE: PUBLICATION OF THE BOOK «CECI N’EST PAS L’AFRIQUE». CULTURE: SORTIE DU LIVRE «CECI N’EST PAS L’AFRIQUE»





Anne-Cécile-Makosso Akendengué




English version


Dear readers, we wanted to inform you of the publication of the book "Ceci n'est pas l'Afrique", by Anne-Cécile-Makosso Akendengué, in Graveurs de mémoire collection of the Editions l'Harmattan.

In this book, the author Anne-Cécile-Makosso Akendengué born Frébeau, in a story in the first person, talks about her twenty years in Gabon. She expresses what she felt in Gabon, relative to her entourage, her views of the country, life situations, everyday life; all of this in a style away from the usual clichés.

The author currently lives in Angers where she works in music. She had published a novel in 2007, Mathilde et son pianiste, published by "Les 2 Encres" editions.


Here is the book review done by Luc Melmont on the site "Culture et Chanson"


Ceci n'est pas l'Afrique: Portrait of a modern and surprising Africa


It is common to hear that the French media give a distorted and negative image of Africa. And in truth, we know that Africa is not always war, poverty, AIDS ... but what do we really know of urban and daily Africa? Of modern Africa? What westerners in search of unhealthy exoticism refuse to see. Because for them, Africa of cities, drinking water and air-conditioned stores is not Africa.

Anne-Cécile-Makosso Akendengué, French, white married to a Gabonese citizen and mother of two children, narrates her 20 years in Libreville, the capital of that country, Gabon. A fascinating story and alas ... too short. Because through her life, it is also a society that we discover, with fascination, delight also as the author mixes humor and tenderness. She for example discusses democracy, which "arrived" in Gabon in 1990 and reminds us without demagoguery or heaviness that Democracy has a meaning and a tangible impact on people's lives.

Rarely has the beauty of an equatorial storm been so well written. Her travels to Lambaréné, the city famous for Dr. Schweitzer, or to Port-Gentil, a modern oil city; are worth more than any tour guide. In reading, we feel the equatorial climate, we see vast forests between cities, we feel the streets and sea shores, we taste these delicious fruits and tastily described that are atangas. This is Africa: A real Africa, contemporary, far from idealized images, this is a modern Africa, daily Africa, with large supermarkets, cultural centers, its weekend choirs, restaurants, beaches where rich, poor and middle classes people come together, where expats go on Sunday afternoon at the pool in big hotels to pass the time. Because boredom is universal. The fear of the future also. Young Gabonese are studying in overcrowded schools without knowing where it will lead. And everyone has dreams about elsewhere. This is a story about life.


Amateurs of safari descriptions, long treatise on Politics, fair trade or fabulous stories about the happy poor; go your way, this beautiful book is not for you. But for those who accept the unexpected, the surprise, one can only advise to read “Ceci n’est pas l’Afrique”.



Version française


Chers lecteurs, nous tenions à vous informer de la publication du livre «Ceci n'est pas l'Afrique», D’Anne-Cécile Makosso-Akendengué, dans la collection Graveurs de mémoire des Editions l’Harmattan.

Dans cet ouvrage, l'auteur, Anne-Cécile Makosso-Akendengué, née Frébeau, dans un récit à la première personne, parle de ses vingt ans passés au Gabon. Elle y exprime ce qu’elle ressentit au Gabon, par rapport à son entourage, ses vues du pays, des situations vécues, la vie de tous les jours; tout ceci loin des clichés habituels.

L’auteur vit actuellement à Angers où elle s’occupe de musique. Elle a déjà publié en 2007 un roman, Mathilde et son pianiste, aux éditions «Les 2 Encres».


Voici la critique de l’ouvrage qu’a faite Luc Melmont sur le site «Culture et Chanson»


Ceci n'est pas l'Afrique : portrait d'une Afrique moderne et surprenante


Il est courant d’entendre que les médias français donnent une image déformée et négative de l’Afrique. Et dans le fond, nous savons très bien que l’Afrique ce n’est pas toujours la guerre, la pauvreté, le sida…mais que savons-nous vraiment de l’Afrique urbaine et quotidienne ? De l’Afrique moderne ? Celle que les occidentaux en quête d’exotisme malsain refusent de voir. Car pour eux, l’Afrique des villes, de l’eau potable et des magasins climatisés n’est pas l’Afrique.


Anne-Cécile Makosso-Akendengué, française, blanche mariée à un Gabonais et mère de deux enfants, raconte 20 années passées à Libreville, capitale de ce pays connu, le Gabon. Un récit passionnant et hélas…trop court. Car à travers sa vie, c’est aussi une société que nous découvrons, avec fascination, délectation aussi tant l’auteur mélange humour et tendresse. Elle par exemple aborde la démocratie, « arrivée » au Gabon en 1990 et nous rappelle sans démagogie ni lourdeur que la Démocratie a un sens et un impact concret sur la vie des gens.

Rarement la beauté d’un orage équatorial a été aussi bien écrite. Ses périples à Lambaréné, ville du fameux docteur Schweitzer ou à Port-Gentil, moderne cité pétrolifère valent mieux que n’importe quel guide touristique. A la lecture, nous ressentons le climat équatorial, nous voyons les vastes forêts reliant les villes, nous sentons les rues et les bords de mer, nous goûtons ces fruits exquis et décrits de façon savoureuse que sont les atangas. Ceci est l’Afrique : une Afrique réelle, contemporaine, loin des images d’Epinal, c’est une Afrique moderne, quotidienne, avec ses grands supermarchés, ses centres culturels, ses chorales du week-ends, ses restaurants, ses plages où se côtoient, riches, pauvres et classes moyennes, où les expatriés vont le dimanche après-midi à la piscine des grands hôtels pour faire passer le temps. Parce que l’ennui est universel. La crainte de l’avenir aussi. Les jeunes Gabonais suivent des études dans des lycées surpeuplés sans trop savoir où cela mènera. Et tout le monde a des rêves d’ailleurs. C’est un récit sur la Vie.

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

PARIS MATCH EXPLAINS WHY ALI BONGO IS UPSET WITH THE OBSERVERS OF THE EUROPEAN UNION. PARIS MATCH NOUS EXPLIQUE POURQUOI ALI BONGO EN VEUT AUX OBSERVATEURS DE L’UNION EUROPÉENNE